MENU

BASKET (le jeu, les règles, ...)


Histoire

basket a été inventé en 1891 par le Dr Naismith au collège de Springfield dans le Massachussets (Etats-Unis). Il faut d'abord savoir que le basket mondial est régie par la Fédération internationale de basket-ball (FIBA), mais que certaines ligues ont quelques règles qui diffèrent. C'est le cas de la NBA ou encore du championnat universitaire américain (NCAA). Je vous propose ici de découvrir les principales règles du basket FIBA.


Déroulement d'un match :

Un match se déroule en quatre quart-temps de 10 minutes (temps réel), la durée des temps morts et de chaque arrêt de jeu est décomptée.
Chaque équipe est composée de 5 joueurs avec des remplaçants (5 ou 7). Les équipes s'efforcent de marquer le plus de points possible en faisant entrer le ballon dans un panier situé à 3,05 m du sol et d'un diamètre de 45 cm sur un terrain qui fait 28 mètres de long et 15 mètres de large.
Les paniers marqués en cours de jeu comptent pour deux points (3 points au delà de 6,25 m), ceux marqués en lancer franc pour un point. Les autres tirs réussi valent 2 points.
L'équipe prenant possession du ballon a 8 secondes pour l'emmener en terrain adverse et 24 secondes pour conclure son attaque par un tir au panier. Tout joueur étroitement marqué par un adversaire qui ne peut pas dribler, doit se débarrasser du ballon (par tir ou passe) dans les 5 secondes.
L'équipe gagnante est celle qui totalise le plus de point à la fin du temps réglementaire. En cas d'égalité à la fin du match, les deux équipes jouent autant de prolongations de 5 minutes nécessaires à les départager.


Règles principales :

  • Les joueurs sont obligés de faire rebondir le ballon, ce qu'on appelle dribler, au moins une fois tous les 2 pas. En cas de manquement à cette règle, l'arbitre siffle un « marché ».
  • Le ballon ne peut être joué qu'avec les mains. Tout contact avec le pied est sanctionné d'une faute. Le ballon est considéré hors jeu lorsqu'il rebondit en dehors des limites du terrain de basket, ou lorsque le joueur qui la en main a un pied en dehors des limites du terrain. Ce n'est donc pas la position spatiale du ballon de basket qui est pris en compte, mais le contact avec le sol en dehors des limites du terrain, que ce soit du ballon ou du joueur.
  • Les contacts sont interdits. En cas de contact, c'est le défenseur qui est sanctionné d'une faute, sauf si le défenseur était statique : on parle alors d'une faute offensive. Un joueur qui a commis 5 fautes doit être remplacé et ne peut plus prendre part au match. Lorsqu’une faute est commise sur un joueur qui s'apprête à tirer, il reçoit 2 lancers francs, 3 s'il s'agissait d'un tir à 3 points.

Les différents postes :
Un joueur de basket-ball peut occuper typiquement trois positions : arrières, ailiers et intérieur. Cependant, dans le basket-ball moderne, celles-ci sont divisées dans les cinq positions :
                                   
    Le meneur ou poste 1, est le joueur qui dirige le jeu en attaque. C'est lui qui monte la balle à travers le terrain et annonce les différentes tactiques à mettre en place. Il sert de relais de l'entraîneur sur le terrain. Les qualités requises pour jouer à ce poste sont donc une bonne intelligence de jeu et de la lucidité même lorsque l'équipe est menée au score. Le poste de meneur est stratégique au basket-ball car il s'agit du joueur par qui tous les ballons doivent circuler. Traditionnellement, le meneur est un joueur véloce, de relativement petite taille.

    L'arrière est l'un des cinq postes habituels. Les joueurs jouant à ce poste sont généralement plus petits et plus vifs que les ailiers, et a fortiori que les intérieurs. Le rôle des arrières est généralement de marquer des paniers par des tirs extérieurs, mais certains sont aussi chargés de monter la balle avec le meneur ou de faire quelques pénétrations.

    L'ailier ou ailier shooter est l'un des cinq postes usuels au basket-ball. Les caractéristiques d'un ailier consistent en un compromis entre la taille et la puissances d'un intérieur ou d'un pivot, et l'agilité et la dextérité d'un meneur ou d'un arrière. C'est ce qui fait généralement des ailiers les joueurs les plus polyvalents, capables à la fois de tirer de loin et de jouer dans la raquette. Beaucoup d'ailiers sont aussi de bons défenseurs, c'est probablement le poste le plus défensif avec celui de pivot.

    L'ailier fort ou intérieur est l'un des cinq postes traditionnels du basket-ball. L'ailier fort est généralement moins grand mais aussi costaud que le pivot. Ils réalisent les mêmes actions (Rebonds, contres, tirs intérieurs) mais l'ailier fort joue plutôt face au panier, alors que le pivot joue dos au panier.

    Le pivot est le joueur situé le plus près du panier quand le jeu est en place. C'est l'un des cinq postes traditionnels. Le pivot est généralement le joueur le plus grand et le plus lourd (mais aussi le plus lent) de son équipe. Ce poste est appelé ainsi car, étant la plupart du temps placé très près du panier, il doit souvent pivoter après avoir reçu le ballon pour se retrouver en direction du panier. Son rôle est généralement d'utiliser sa taille et sa masse physique pour marquer des paniers à courte distance, et empêcher les joueurs de l'équipe adverse de s'approcher de son propre panier.
    http://www.ikonet.com/fr/ledictionnairevisuel/images/qc/position-des-joueurs-252140.jpg
    (image www.ledictionnairevisuel.com)


    Arbitrage, fautes et infractions :

    En raison de sa rapidité et de la complexité des règlements, le basketball est l'un des sports d'équipe les plus difficiles à arbitrer. Les arbitres sur le terrain ne disposent souvent que de quelques fractions de seconde pour décider de siffler une faute ou de laisser l'action continuer. Ils communiquent avec le marqueur et les autres officiels par signes.

     http://image.slidesharecdn.com/basket-lesreglesfin26-08-2013-130826215257-phpapp01/95/basket-les-regles-fin-26082013-38-638.jpg?cb=1377554112



    Une infraction est signalée par les arbitres lorsque les règles de déplacement (pied de pivot, dribble, marcher) ou les temps imposés (3 secondes, 5 secondes, 8 secondes ou 24 secondes) ne sont pas respectés. Le ballon est remis en jeu par un joueur de l'équipe adverse.
    • Les fautes techniques concernent le comportement de l'entraîneur et des joueurs sur le terrain : manquer de respect envers les arbitres ou retarder le déroulement de la partie. Deux lancers-francs sont accordés à l'équipe adverse. Suivant les cas, le ballon peut être récupéré au 2e rebond, ou doit être remis en jeu après le 2e tir.
    • Les fautes personnelles sont des entraves à la progression des joueurs, qu'ils soient porteurs du ballon ou non. Elles sont inscrites au compte du joueur fautif et comptabilisées dans le total de son équipe. 
    Les fautes personnelles des joueurs sont comptabilisées et un joueur ayant 5 fautes est exclu. Dans chaque mi-temps lorsqu'une équipe atteint 8 fautes, toute nouvelle faute est sanctionnée par 2 lancer francs accordé au joueur victime de la faute.


    Equipement :

    (image www.ledictionnairevisuel.com)http://www.ikonet.com/fr/ledictionnairevisuel/images/qc/joueur-de-basketball-315250.jpg
    Ballon :
    Au basket-ball, un ballon officiel, de taille 7, a un poids compris entre 567 et 624 g et a un diamètre compris entre 23.8 cm et 24.8 cm
    basket 02Il est généralement de couleur orange. Il existe d'autres modèles comme la taille 6, taille officielle pour les matches féminins de la WNBA
    Les tailles 3 et 5 sont réservées aux jeunes joueurs.
    Les principaux fournisseurs sont Spalding (fournisseur officiel de la NBA), Molten, Wilson, Rawlings et Nike.

    Saviez-vous qu'à l'origine, le basket se pratiquait avec un ballon de football. Les premiers ballons utilisés spécifiquement pour le basket-ball étaient marron. La couleur orange qui est devenue "traditionnel" pour les ballons de ce sport, fut introduite seulement à la fin des années 1950 pour que la balle soit plus visible des joueurs, mais également des spectateurs.



    Terrain :

     



    Panneau de face 

    Panneau de profil
    Raquette



    Le jargon des initiés (Vidéos) :

    • Lay-up ou double-pas : panier marqué en course près du panier, le joueur se servant du panneau pour marquer ou déposant la balle dans le cercle. Admirez la qualité technique de ces jeunes basketteurs :

    • Dunk ou smash : panier marqué de façon autoritaire en accompagnant le ballon dans le cercle à une ou deux mains :
    • Alley-oop : combinaison entre deux joueurs avec le premier qui envoie la balle en l'air pour que le second la rattrape en vol et conclut l'action par un dunk. Voici le Top 10 des alley-oops de NBA :
    • Crêpe, bâche ou contre : quand un joueur contre un tir adverse. Cette action peut être plus ou moins spectaculaire. Le terme de "crêpe" est employé lorsque le ballon est collé contre la panneau. Rien que pour vous, encore un Top 10 :
    • Air-ball : tir qui manque complètement sa cible et ne touche rien, pas même le filet. Attention les yeux avec ce petit florilège :
    • Buzzer-beater : tir marqué à la dernière seconde d'un quart-temps ou du match. L'action procure des émotions lorsqu'elle permet de remporter un match sur le fil. Jugez plutôt :
    • Pick and roll : action de jeu à deux dans laquelle un joueur vient porter un écran sur le défenseur du porteur de balle avant d'avancer vers le panier. Le joueur ayant le ballon a alors deux possibilités : prendre un tir s'il se retrouve tout seul ou faire la passe à son coéquipier si c'est lui qui se retrouve seul. C'est la seconde solution qui est illustrée ici :

    • Brique : tir qui cogne violemment le panneau sans rien toucher d'autre. "Mettez vos casques", comme dirait Georges Eddy (je vous passe la vidéo, ça vaut mieux).

    Menu - Pages